Sport de raquette

Comment choisir une raquette de tennis pour la compétition ?

Le tennis est devenu aujourd’hui un sport de notoriété, pratiqué dans tous les pays du monde. Et, à l’instar de plusieurs autres sports, cette discipline fait l’objet de nombreuses compétitions prestigieuses. Même si au tennis la performance du pratiquant compte beaucoup dans la victoire, il faut savoir que l’issue d’un match peut dépendre d’autres détails comme la raquette utilisée pour jouer. Nous nous proposons dans cet article de vous guider dans le choix d’une raquette de tennis idéale pour une compétition.

Choisir une raquette de tennis pour la compétition : les caractéristiques à ne pas négliger

Conseils pour choisir la bonne raquette de tennis pour la compétition Pour choisir une raquette de tennis de bonne qualité, vous devez commencer par prendre en compte le poids. Le poids d’une raquette porte un effet primordial sur le résultat de son utilisation. En effet, plus la raquette de tennis pour compétition est lourde, plus les frappes seront lourdes et puissantes. Il faut également savoir qu’une raquette de tennis pour compétition perd en confort et en maniabilité au fur et à mesure que son poids augmente. Les raquettes de tennis pour compétitions de plus de 300 grammes sont idéales pour la compétition.

Outre le poids de la raquette de tennis pour compétition, il faut prendre en compte sa rigidité. L’indice de rigidité d’une raquette de tennis pour compétition a un effet notable sur sa précision, son confort et sa puissance. Plus celui-ci est important, plus la raquette devient puissante (elle ne se plie pas au contact de la balle), mais perd en précision. Par contre, moins la rigidité de la raquette est importante, plus elle devient précise tout en perdant de sa puissance.

En dehors de ces aspects, il faudra également tenir compte de l’équilibre et du profil de la raquette de tennis pour compétition. Vous avez donc la possibilité d’opter pour la puissance en choisissant une raquette équilibrée en tête ou à l’opposé, un équilibre en manche ou neutre pour privilégier la précision.

Choisir une raquette de tennis pour la compétition : les tailles idéales

La taille de plusieurs éléments compte majoritairement dans le processus de choix d’une bonne raquette de tennis pour compétition. Il faut commencer par le tamis. La taille d’un tamis est directement liée à la taille et à l’efficacité de la surface idéale pour frapper la balle (sweet spot). En effet, un grand tamis de raquette vous garantira une plus importante surface idéale pour frapper la balle.

Une telle surface idéale pour frapper vous offrira par ricochet un certain avantage sur les erreurs de centrage au détriment de la précision et du contrôle. Il vous revient donc d’opérer le meilleur choix pour vous.

En plus de la taille du tamis, il faut aussi penser à celle du manche. La taille du manche représente un détail de la plus haute importance, mais qui relève de la délicatesse. Il vous faudra une vraie méthode pour choisir le manche idéal, car un manche trop fin ou un manche trop gros vous porterait systématiquement un handicap.

Pour détecter le bon manche pour vous, vous devez le saisir dans la main entre votre paume et votre majeur. Le manche idéal doit vous offrir l’espace d’un doigt ou d’un centimètre entre le corps du pouce et les quatre autres doigts. Si vous vous retrouvez dans un dilemme de manche, choisissez le plus fin, car vous avez la possibilité d’augmenter un tant soit peu son épaisseur à l’aide d’un surgrip.

Choisir une raquette de tennis pour la compétition : le cordage à prendre en compte

Le cordage désigne l’ensemble des cordes verticales et horizontales situées sur la raquette. La densité de ce cordage vous offre une certaine marge de manœuvre au niveau de la précision.

Il existe plusieurs types de cordages. Il faut commencer par le type le plus ancien : le boyau. Issu de l’intestin du bœuf, le boyau offre une efficacité presque parfaite sur tous les plans. Il est confortable, souple et vous offre une très bonne restitution d’énergie. Il reste néanmoins le type de cordage dont l’accès vous reviendra le plus cher et le seul à faire preuve d’une sensibilité au climat.

Ensuite viennent les multifilaments. Ce type de cordage est synthétique, mais possède une texture grandement semblable à celle du boyau naturel. L’âme centrale du cordage se constitue d’un assemblage de plusieurs centaines de microfibres dans une matrice. La matrice offre donc une forme d’élasticité au cordage qui lui permet de redistribuer convenablement l’énergie.

Il existe également les cordages guipés, qui portent une âme centrale en polyester ou en nylon avec des filaments torsadés autour. Il s’agit d’un type de cordage assez polyvalent. Vous avez aussi la possibilité d’opter pour les monofilaments ou les hybrides si vous ne pouvez ou ne voulez pas vous offrir les premiers cordages cités.

Pour conclure

Il est clair que malgré votre expérience et la qualité irréprochable de l’ère de jeu, vous pouvez passer à côté de votre match si le matériel le plus important qu’est la raquette n’est pas la mieux adapté pour la compétition. Pour choisir votre raquette, les points que sont la taille, le poids de la raquette, l’équilibre et le cordage doivent être pris en compte pour garantir ses chances de gagner. Toutefois, il est important de noter que la raquette de tennis pour compétition idéale dépend du joueur et de ses aptitudes.

Laisser un commentaire