Conseils Rameur

Quels muscles sont sollicités avec le Rameur de musculation ?  

Nous sommes tous d’accord que le rameur fait partie des meilleurs équipements de fitness recommandés pour travailler les muscles du corps. Cependant pour un novice qui veut se mettre à faire de la musculature, il est bien évident qu’il cherche à savoir les muscles ou du moins tous les groupes musculaires qu’il aura à travailler avec le rameur.

Le rameur : un appareil de fitness qui sollicite plusieurs groupes musculaires.

Le rameur est équipement de fitness impressionnant qui sollicite un grand nombre de groupes musculaires quand il est bien utilisé et que vous avez un bon matériel comme le Rameur d’appartement Pliable SKANDIKA. En effet, sur l’ensemble des groupes musculaires du corps, le rameur est capable de solliciter au minimum 80% pour une utilisation standard. Cependant, il est possible d’utiliser le rameur pour muscler les autres groupes musculaires qui ne sont pas sollicités durant une utilisation standard. Et pour y parvenir, il y a des exercices spécifiques que seuls les coachs sportifs ont le secret pour vous les recommander. 

Quels sont les muscles sollicités et travaillés par le rameur ? 

Il n’est plus un secret pour personne surtout pour les sportifs que le rameur est l’appareil de sport le mieux indiquer pour faire de la musculation. Mais quels sont les muscles les plus sollicités et les plus travaillés par le rameur ?

Le rameur pour muscler tous les groupes musculaires du haut du corps

Pendant son utilisation à bonne fréquence et un bon rythme, le rameur permet de travailler tous les groupes musculaires situés au niveau de vos bras, du dos, de l’abdomen et du bas du corps.

Les muscles des bras.

De façon précise, le rameur sollicite et renforce au niveau des bras :

  • Les biceps, ces muscles qui vous permettent de plier vos bras sur l’avant-bras. 
  • Les triceps qui sont les muscles autour de l’os du bras,
  • Les deltoïdes ou les muscles des épaules. Ce sont ces muscles qui facilitent les mouvements circulaires des bras. 

Les muscles dorsaux. 

Le rameur sollicite et travaille également à la perfection le muscle du grand dorsal qui d’ailleurs est le plus grand muscle situé dans la partie dorsale du corps. Le rameur travaille et muscle également les trapèzes qui sont des muscles qui s’occupent de la stabilisation et de la coordination des mouvements du cou et des omoplates. 

Les muscles du bas du corps. 

Pendant une séance d’entrainement avec le rameur, les muscles du bas du corps sont les plus sollicités, donc les plus travaillés. Ainsi, le rameur permet de travailler et de renforcer :

  • Les quadriceps qui permettent d’utiliser l’articulation du genou pour plier la jambe sur la cuisse. 
  • Les ischio-jambiers et les muscles du fessier lorsque le sportif pousse vers l’arrière pendant qu’il rame. 
  • Le rameur pour muscler les muscles de l’abdomen. 

Si vous avez envie de travailler particulièrement les muscles de la ceinture abdominale, le rameur est l’équipement de sport qui sera votre compagnon idéal. En effet, le rameur dans son utilisation fait travailler tous les muscles qui se situent au niveau de la ceinture abdominale. En vous exerçant à un bon rythme et à une bonne fréquence, les muscles de la sangle abdominale seront débarrassés de la masse graisseuse qui les entoure. Les muscles seront donc plus tonifiés et plus gainés pour dessiner vos tablettes de chocolat. 

En dehors de ces groupes musculaires, le rameur permet aussi dans une certaine mesure de travailler les pectoraux qui sont aussi des muscles sollicités pendant les séances d’exercice avec un rameur. 

Les autres avantages du rameur sur la santé

Le rameur n’est pas qu’un équipement pour faire de la musculation. C’est aussi un appareil dont l’utilisation au quotidien offre d’énormes bienfaits à la santé du sportif. 

Parlant de bienfaits pour la santé, le rameur permet d’améliorer l’endurance physique pour les sportifs et pour les particuliers qui ont fait de lui leur compagnon idéal de sport. L’utilisation du rameur à une bonne fréquence participe au développement et au renforcement du système respiratoire et du système cardiovasculaire. Ce qui sans doute prévient les accidents cardiovasculaires. Le rameur renforce le cœur pour une circulation sanguine très fluide. L’utilisation du rameur participe également à la diminution du taux de glycémie et de cholestérol dans le sang. L’utilisation du rameur apporte une amélioration incontestable à la posture du sportif. Le rameur prévient les douleurs lombaires et diminue les risques de maladies pulmonaires telles que les infections pulmonaires. Le rameur travaille et assouplit les articulations, pour prévenir les accidents articulaires liés à la destruction du cartilage articulaire. Enfin, le rameur est la meilleure activité sportive de cardio-training qui joue le rôle de régulateur de la pression artérielle. 

Quelques conseils pour bien s’entraîner avec votre rameur

Le rameur est certes un appareil pour faire de la musculation. Mais pour que son utilisation vous soit vraiment bénéfique pour atteindre vos objectifs, il faut savoir comment l’utiliser. 

Mais avant de savoir comment utiliser un rameur, il faut d’abord savoir comment en choisir un. Et pour le choix de votre rameur, vous devez tenir compte de certains critères que sont :

Le type de rameur

Ici, il s’agit de choisir entre des rameurs à tirage central qui ne disposent que d’une seule rame, les rameurs à tirage vertical encore appelé le rameur scandinave et les rameurs à tirage horizontal ou rameur latin. 

Les différentes caractéristiques du rameur

Ce sont les spécificités de l’appareil qui le distinguent des autres appareils de fitness. Dans les caractéristiques, il y a aussi le système de freinage, les programmes d’entrainement intégrés et le confort d’utilisation. En dehors de tous ces critères de sélection, vous devez tenir compte de votre budget. 

Pour revenir aux conseils pour une utilisation bénéfique de votre rameur, vous devez : 

  • Adopter une très bonne posture pour se mettre à l’abri des douleurs lombaires après les séances d’entrainement,
  • Faire quelques minutes d’échauffement avant de vous mettre à ramer. En effet, 10 à 15 minutes d’échauffement avant une séance d’entrainement avec votre rameur vous évitera les blessures musculaires et articulaires pendant l’entrainement,
  • Suivre les instructions de votre coach sportif pour une utilisation plus rationnelle et plus bénéfique,
  • Adopter une alimentation saine et sans les aliments gras pour accélérer le processus de musculation, 
  • Etablir un programme d’entrainement à respecter rigoureusement. 

 

Laisser un commentaire