Actualité

Comment stationner son vélo en toute sécurité en Île-de-France

Stationner velo

De plus en plus d’adeptes du déplacement en vélo sont confrontés à un problématique : comment stationner en ville ?

Les villes créent des pistes cyclables à la place des voies réservées aux autres véhicules. De nombreux citadins utilisent désormais le vélo pour se déplacer pour le travail ou pour le plaisir (courses, voyages, etc.).
Son usage est devenu si important qu’il est parfois compliqué de circuler et de se garer dans certaines villes. Or, les municipalités doivent se pencher sur le problème du stationnement des vélos.

Où garer son vélo

Il existe de nombreux types de stationnement pour les vélos.

Les plus populaires sont :

  • l’arceau
  • l’abri couvert
  • L’espace clos

Lors du choix de votre emplacement, vous devez assurer la sécurité du lieu, mais aussi vous préoccuper de la gêne occasionnée aux autres usagers de l’espace public.

Les séjours de courte durée sont mieux servis par des racks. Vous devez disposer d’un bon dispositif antivol, comme un antivol en U ou des chaînes, si les cyclistes sont nombreux dans le secteur.

Les abris et les espaces fermés sont des dispositifs de stationnement de longue durée qui sont obligatoires dans les nouveaux immeubles d’habitation et les bureaux depuis 2012.
Si vous êtes locataire ou propriétaire d’un appartement dans un immeuble ancien, vous pouvez demander au syndic de créer un espace de stationnement sécurisé pour les vélos pendant les travaux, par exemple.

Puis-je me garer ailleurs ?

Pour des raisons de sécurité, il n’est pas possible de se garer partout. Il est important de respecter les espaces spécialement aménagés à cet effet.

Les cyclistes doivent suivre les mêmes règles de conduite et de stationnement que les autres véhicules. Le vélo peut être mis en fourrière s’il est stationné de manière abusive pendant plus de quelques jours.

Sharelock : Un antivol partagé qui peut être réservé via une application dédiée.

Ce type de transport fait encore l’objet de restrictions. L’une des raisons est la probabilité de vol plus élevée que pour les voitures et les vélos. Sharelock, une entreprise qui promeut l’utilisation du vélo comme solution de mobilité urbaine a lancé un programme anti-vol pour un stationnement vélo facilité.
Le concept de la start-up est simple : Installer des verrous sécurisés sur les poteaux et les bornes dans les grandes villes. Ils permettront aux cyclistes de les réserver via une application dédiée, puis d’y garer leur vélo. Nous n’aurons plus à nous soucier du vol de nos biens ou de la possibilité de ne pas trouver l’antivol que nous voulons.

Concrètement, Sharelock vise à établir un réseau reliant les antivols qui permettra un stationnement fiable, simple et sécurisé des vélos dans toute la ville. Pour toucher le plus grand nombre de personnes, l’application Sharelock sera accessible aussi bien sur Android que sur iOS. Pour que les utilisateurs se sentent encore plus en sécurité, la startup proposera une couche supplémentaire de sécurité. En cas de tentative de vol, l’utilisateur recevra une notification en temps réel. Sharelock garantit un remboursement forfaitaire jusqu’à 200 euros pour tout vol avéré dans les 48 heures.

Rate this post

Laisser un commentaire