Actualité

Connaitre sa VMA avec le VAMEVAL pour progresser en course à pied

Dans la pratique sportive, l’amélioration de la performance est un objectif sans cesse renouvelé. Pour ce faire, plusieurs outils ont été mis à la disposition des sportifs. Par ailleurs, ces différents outils ont également bénéficié de l’avanc2E des technologies. De telle sorte qu’il est possible, aujourd’hui, d’utiliser des applications dans le cadre de son entraînement.

En ce qui concerne la course à pied, deux outils performants ont été mis au point pour permettre aux sportifs de progresser : la « VMA » et le « VAMEVAL ». Nous vous invitons à en découvrir plus dans les prochains paragraphes afin de mieux progresser en matière de course à pied.

Présentation de la VMA

Connaître sa VMA avec le test VamevalLa « VMA » est simplement l’abréviation des termes « vitesse maximale aérobie ». C’est une donnée scientifique qui renseigne sur la vitesse minimale de course à pied à laquelle un sportif se met à consommer le plus d’oxygène. Cette donnée peut notamment être testée avec la
bande son du test Vameval. Tant qu’il n’a pas atteint cette limite, la consommation d’oxygène croît progressivement. Cette consommation maximale d’oxygène qui est atteinte grâce à la VMA est appelée « VO2 max ». Dès que la VMA est atteinte, la consommation maximale d’oxygène devient constante chez le sportif, mais seulement pendant un instant. Il a été calculé qu’un sportif qui a atteint sa VMA peut conserver cette intensité de course pendant un laps de temps qui varie de 3 à 6 minutes.

Grâce à la connaissance de la VMA, les coaches et managers sportifs sont désormais en mesure de concocter des séances d’entraînement bien plus abouties. Et ce, en fonction de l’objectif à atteindre par l’équipe (exemple : résistance, vitesse, etc.).

À l’heure actuelle, il convient de remarquer que plusieurs méthodes permettent de calculer la VMA d’un sportif. La méthode « VAMEVAL » est l’une d’entre elles.

Comment le VAMEVAL aide-t-il à progresser ?

La particularité de la méthode de calcul VAMEVAL vient du fait qu’elle se fait au moyen d’une course à pied qui s’accélère progressivement par paliers de 60 secondes. En plus, dans la méthode VAMEVAL, le rythme est imposé par un son. Le principal point fort de la méthode VAMEVAL est qu’elle peut être utilisée dans différentes disciplines d’athlétisme.

Par ailleurs, la mise en place de l’outil VAMEVAL est simple. La piste de course doit faire au moins une vingtaine de mètres et contenir différents plots. À chaque fois que le coureur entend la bande sonore, il doit se retrouver au prochain plot. Comme la vitesse augmente progressivement chaque minute, le sportif finira par s’arrêter quand il sera exténué. Le palier qu’il aura atteint en dernière position sera celui qui va permettre de calculer la VMA. Par contre, il sied de noter que cette VMA est « extrapolée ».

L’outil VAMEVAL aide aussi à calculer la vitesse maximale de consommation d’oxygène. Pour l’obtenir, il suffit de multiplier la VMA par le nombre 3,5. Par exemple : si la VMA est de 20 km/h alors la VO2 max sera calculée comme suit : 20 x 3,5 = 70.

Il convient de noter que la VO2 max est exprimée en « ml.kg.min ».

Laisser un commentaire