Conseils Moto Sport mécanique

Nos conseils pour une protection du dos en moto 

Bien qu’ils ne représentent que 2 % du trafic routier, les motards comptent respectivement pour 43 % et 22 % des décès. Selon les chiffres les plus récents de la Sécurité routière française, les accidents de moto sont le plus souvent causés par une vitesse excessive. L’inattention, l’alcool, et les causes de décès au premier degré sur les routes françaises. Une chute sur un deux-roues peut s’avérer fatale. Un équipement de protection correctement ajusté et réglé peut réduire considérablement le risque de blessure.

Qu’est-ce qu’un gilet de sécurité pour moto ?

Le gilet de sécurité pour moto était à l’origine une pièce d’équipement transversal pour moto. Les motards l’ont emprunté aux off-roaders pour compléter leur équipement de protection.

Il protège la colonne vertébrale, les bras et les épaules des blessures en cas de chute. Il peut être facilement porté sous les vêtements. Il est fabriqué à partir d’une maille légère avec des renforts fixes. Les modèles varient en fonction de leur degré de complétude.

Si vous ne portez pas de vêtements adaptés à la conduite d’un scooter ou d’une moto et qu’un accident se produit, les risques sont nombreux. Les motards ont la possibilité de protéger leurs vertèbres cervicales, leur dos et leurs vertèbres.

Vous pouvez choisir entre des blousons en cuir, des blousons en kevlar, etc. Un blouson de moto épais peut augmenter le facteur de protection à 93 % pour les motards.

Il est préférable de choisir un modèle certifié « équipement de protection individuelle (EPI) ». Cela signifie qu’il sera renforcé aux coudes, aux épaules, et idéalement équipé d’une protection dorsale. En cas de chute, il doit être résistant à l’abrasion.

Pour plus de confort, optez pour des vestes imperméables avec des doublures matelassées amovibles. Tous les blousons n’ont pas de renforts ou ne doivent pas être équipés de coudières. C’est le cas de la veste en cuir classique et de la veste de ville basique.

C’est là que le gilet de protection entre en jeu ! Il se porte sous un blouson de moto sans protection. Il apporte une protection supplémentaire à la protection de base de la moto.

Le gilet de protection pour moto est-il obligatoire ?

Le gilet de protection n’est pas exigé par la loi. Les seuls équipements obligatoires pour la conduite d’une moto sont des gants homologués et un casque de moto (intégral, jet ou modulaire).

Le bon sens et le raisonnement prudentiel veulent que tous les motards soient protégés de tout danger potentiel en achetant des bottes de moto ou des chaussures de moto et une combinaison de moto. Cette dernière est une option plus sûre que les vestes et les pantalons de moto.

Ces combinaisons sont généralement dotées de coques thermoformées au niveau des coudes et des épaules.

Certains modèles vous permettent d’ajouter des protections au niveau du dos et de la poitrine pour protéger votre colonne vertébrale et vos côtes. Pour protéger la ceinture lombaire et les genouillères, des patchs sont greffés sur les fesses et les hanches.

Recherchez un modèle doté de bandes réfléchissantes à haute visibilité. Vous devez toujours porter le gilet jaune en cas d’urgence.

Les gilets de protection offrent différents niveaux de protection

Il existe de nombreuses options pour les gilets de protection pour motos. Le gilet est fabriqué en polyamide et en élasthanne, un matériau très léger en maille respirante. Il est pratique pour un usage quotidien mais n’offre pas une protection maximale.

Un gilet complet, en revanche, aura des renforts amovibles avec des pattes en silicone aux épaules, un système de ceinture pour une meilleure ergonomie et un ajustement sur les reins, et un plastron rembourré.

Le gilet airbags

Le seul équipement qui peut sauver des vies est l’airbag moto. La moitié des accidents mortels sont dus à un choc à la tête. L’autre moitié est causée par un impact au niveau du thorax ou de la colonne vertébrale.

Le gilet airbag protège les zones vitales de votre corps qui ne sont pas ou pas suffisamment protégées par les accessoires de protection traditionnels de la moto, comme la colonne vertébrale, la cage thoracique et la clavicule.

Le gilet est très similaire à un gilet de moto, mais il comporte également un airbag, une cartouche de gaz sous pression et une gâchette. L’airbag se déclenche en cas de collision ou de chute. Il maintient le tronc, le cou et la tête alignés et empêche le coup du lapin.

Il existe aujourd’hui de nombreux systèmes d’airbag sur le marché. L’airbag filaire déclenche un mécanisme d’airbag lorsque le cycliste est retiré de la moto en cas d’accident. La technologie sans fil permet d’équiper l’airbag d’un capteur électronique, qui contrôle le déclenchement. Le système envoie une onde radio d’alarme pour le prévenir d’un accident. Cela déclenche le gonflage automatique via un dispositif pyrotechnique.

Il est conseillé de ne pas porter de sac à dos. Le sac à dos pourrait empêcher le déclenchement normal du système et rendre la protection inefficace. Même sans airbag, le port d’un sac à dos n’est pas conseillé.

Rate this post

Laisser un commentaire