Sport & santé

L’utilité du CBD chez les sportifs en 4 points importants en 2022

CBD pour les sportifs Les athlètes peuvent soumettre leur corps à un stress important. Si le stress lié à l’entraînement favorise l’adaptation et augmente les performances, les blessures et l’usure chronique peuvent résulter d’une usure prolongée et de traumatismes physiques. À la recherche d’une meilleure récupération sportive et d’un soulagement sans risque de la douleur, de nombreuses personnes s’interrogent sur le cannabidiol ou CBD pour les athlètes.

Les médicaments antidouleur en vente libre présentent des risques qui ne sont pas si anodins. En outre, une épidémie de dépendance aux opioïdes et d’overdoses fait des dizaines de milliers de victimes chaque année. Dans un tel contexte, les athlètes sont, à juste titre, curieux et avides des promesses de soulagement de la douleur et de réduction de l’inflammation offertes par les cannabidiols.

Les athlètes sont-ils autorisés à utiliser le CBD ?

Oui. Depuis début de 2018. l’agence mondiale anti-dopage a enlevé le CBD des substances interdites aux sportifs. Le THC, le composant psychoactif de la marijuana, reste bien sûr interdit en compétition. Les cannabinoïdes synthétiques sont également interdits.

Notions de base sur le CBD

En France, comme dans de nombreux pays, le CBD peut être consommé légalement par les sportifs. Mais qu’est-ce que c’est et quels sont ses avantages réels ?

Les sportifs imposent un stress physique plus intense que la moyenne sur leurs articulations et leurs muscles. Il en résulte une inflammation accentuée qui peut entrainer des douleurs. Le CBD en complément peut aider votre système surchargé à maîtriser ses neurotransmetteurs et aider les athlètes à maintenir leur homéostasie.

4 avantages du CBD pour les athlètes

Soulager la douleur

Malheureusement sur ce point de nombreux témoignages concordent quant à l’effet de la substance sur les états de douleurs, mais aucune étude à grand échelle n’a encore été menée. Même s’il n’y a pas beaucoup de preuves tangibles, le CBD semble bien fonctionner pour les athlètes.

Alternatives aux AINS

Les athlètes consomment des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) en vente libre, comme l’ibuprofène (Advil), depuis des décennies, mais ils ne sont peut-être pas aussi sûrs que nous le pensions. En raison du risque accru de lésions rénales, il est conseillé aux athlètes de très longue distance de ne pas prendre d’AINS pendant les longues séances d’entraînement ou les épreuves. Même si vos épreuves ou vos séances d’entraînement sont courtes, l’utilisation à long terme d’AINS peut augmenter vos risques d’accident vasculaire cérébral ou de crise cardiaque.

Certains athlètes et sportifs ont constaté que l’effet antidouleur du CBD en complément alimentaire peut limiter leur utilisation d’AINS classiques pour les douleurs liées à l’exercice, avec des effets secondaires très réduits.

Réglez votre intestin

L’inflammation de l’intestin grêle et du gros intestin peut provoquer des malaises et est l’une des principales raisons pour lesquelles les athlètes d’endurance abandonnent les courses. Pour les sportifs qui ont des problèmes d’inflammation sous-jacents qui contribuent à des problèmes intestinaux pendant ou après l’effort, le CBD s’avère efficace et peut significativement réduire vos symptômes.

Améliorez la qualité de votre sommeil

L’une des meilleures façons pour un athlète d’augmenter ses gains à l’entraînement est de dormir davantage. Le CBD serait plus relaxant et faciliterait l’endormissement.

Comment utiliser le CBD ?

Très régulièrement de nouveaux produits font leurs apparition sur le marché mondial. Le CBD peut être pris sous forme de capsules, de pilules ou d’huile. Vous pouvez également en inhaler la vapeur. Il peut être ajouté aux boissons pour sportifs, aux boissons de récupération. Vous pouvez également trouver des crèmes et des lotions topiques contenant de l’huile de CBD. Les teintures/gouttes peuvent également être appliquées sous la langue.

La forme du CBD que vous allez consommer influe grandement sur la vitesse à laquelle votre corps va réagir. La consommation d’huile et de capsules peut prendre un peu plus de temps à digérer. Les gouttes sublinguales, restent le moyen le plus direct de ressentir les effets.

Quelle quantité de CBD faut-il utiliser ?

C’est ici que les problèmes commencent. Il n’existe pas de dose unique qui produira le même effet pour tout le monde. Les produits à base de CBD ne sont pas réglementés et il peut y avoir des différences dans la quantité de CBD qu’ils contiennent. Et selon la façon dont vous consommez le CBD, il peut être difficile d’être précis.

Les produits à base de CBD qui sont produits et vendus par des entreprises recommandent de commencer par une faible dose de CBD et de l’augmenter progressivement en fonction de votre expérience.

Conclusion et mise en garde

L’émergence du CBD pourrait marquer un tournant majeur dans la façon dont les athlètes récupèrent du stress de l’entraînement et gèrent les douleurs occasionnelles et chroniques. Il y a encore beaucoup de choses à apprendre sur les effets du CBD sur les athlètes et sur la meilleure façon de l’utiliser. Le CBD peut offrir de nombreux avantages, d’autant qu’il y a très peu de risques. Voici ce que nous savons maintenant. Il a le potentiel d’augmenter les performances athlétiques s’il peut améliorer la récupération en tant qu’anti-inflammatoire, antidouleur et aide au sommeil.

Pour trouver du CBD adapté aux sportifs, nous conseillons de prêter une attention toute particulière à la qualité. Si vous êtes dans la région parisienne vous pouvez vous procurer votre CBD Paris en cliquant sur ce lien non affilié.

Rate this post

Laisser un commentaire