Conseils Vélo d'appartement

Quelle partie du corps fait travailler le vélo d’appartement ?

Le vélo d’appartement est un équipement très prisé qui propose un entrainement assez monotone. Toutefois, il peut s’avérer très exigeant lorsqu’on accroit la résistance au pédalage. Faire du vélo présente de nombreux avantages pour le corps. Avec un programme d’entrainement régulier, le vélo d’entrainement contribue non seulement à développer la masse musculaire, mais également à perdre efficacement du poids. Quels sont les muscles que fait travailler le vélo d’appartement ? Quel programme d’entrainement adopter afin d’obtenir rapidement des résultats concluants ? 

Quels sont les muscles du corps sollicités par le vélo d’appartement ?

Il s’agit d’une question qui revient assez souvent. À l’instar du cœur, le vélo d’appartement fait travailler les muscles du bas du corps ainsi que certains muscles du haut du corps. 

que fait travailler le vélo d'appartement ?Afin de garantir une bonne intensité de pédalage pendant l’entrainement, le corps sollicitera les quadriceps et les ischio-jambiers. Ce sont les muscles fessiers qui garantissent une bonne poussée sur les pédales à travers les talons. Quant aux muscles du mollet, encore appelés triceps sural, ils participent à une intensité de pédalage optimale. Sans compter les efforts fournis par les muscles de la partie supérieure du corps. 

Les muscles de la sangle abdominale contribuent effectivement à la préservation de la colonne vertébrale. Le quadratus lombaire et l’iliopsas, qui sont des muscles du dos, facilitent la bonne posture. Et les muscles du bras, tels que les biceps et les triceps contribuent à garantir la bonne tenue du guidon pendant l’entrainement. 

En adoptant la position de danseuse dans un rythme de pédalage intensif, les muscles du dos ainsi que ceux du bras sont les plus sollicités. Étant donné que l’on fait principalement travailler les muscles de la partie supérieure du corps, les fessiers et les quadriceps ne fournissent plus beaucoup d’efforts. Tout dépend de l’intensité de pédalage. De ce fait, plus on accroit la résistance de pédalage, plus les muscles du cops sont sollicités. 

Pour garantir un physique parfaitement équilibré, il est essentiel de compléter l’entrainement avec des exercices qui font travailler de façon équitable les muscles de la partie supérieure et inférieure du corps. Il n’y a pas plus grossier que d’avoir uniquement le haut du corps ou le bas du corps trop musclé. 

La tâche des quadriceps et des ischio-jambiers

Il faut savoir que les muscles les plus sollicités avec le vélo d’appartement sont les quadriceps, car ils fournissent le plus d’effort lors du pédalage. C’est les quadriceps qui fournissent tout l’effort nécessaire pour la pousse de la pédale.  

Les ischio-jambiers sont des muscles antagonistes du quadriceps. Cela signifie que les mouvements qu’ils réalisent sont contraires à ceux des quadriceps. Les ischio s’occupent de la flexion de la jambe tandis que les quadriceps assurent l’extension. Pendant le pédalage, ces deux groupes de muscles fonctionnent de façon complémentaire. Pour solliciter davantage les ischio, il est préconisé d’opter pour des modèles de vélo avec des sangles sur les pédales.  

La tâche des fessiers et des mollets

Le vélo d’appartement sollicite effectivement le travail des fessiers. Par contre, il faut pédaler à une forte intensité pour les contracter et les solliciter davantage dans l’effort. Les muscles du fessier complètent la tâche des quadriceps en donnant la force de poussée nécessaire sur les pédales. Plus les fessiers sont sollicités, plus ils sont fermes et plus le gain de muscle est visible. Quelques séances plus tard, vous avez les mêmes résultats qu’après une séance de squats. 

Quant au travail des mollets, il dépend du mouvement de pédalage. Lorsque les pédales sont fixes sur le vélo, l’implication des mollets est minime. Par contre, un déroulé du pied est possible avec des pédales mobiles comme sur un vélo classique. L’implication des mollets est plus flagrante pendant la position de la danseuse. 

La tâche des biceps et des triceps 

Ce n’est plus un secret, le vélo d’appartement fait travailler les muscles du bras qui contribuent à la bonne tenue du guidon et garantissent une bonne posture. En effectuant une pression sur le guidon avec les mains, le triceps et le quadriceps sont bien plus fermes. 

Comme pour tout exercice, l’efficacité dépend de l’intensité de l’effort fourni. De ce fait, un pédalage doux aura moins d’impact sur les muscles. Pour obtenir rapidement des résultats, il est conseillé d’alterner la position debout et assise sur la selle. Il est aussi conseillé de commuter la résistance avec les sprints et de resserrer les muscles abdominaux et fessiers afin de donner plus de poussée aux bras. 

Le choix du bon vélo d’appartement pour les exercices

Il est préconisé de choisir le vélo d’appartement à acheter en fonction des attentes et des muscles que l’on désire travailler. Étant donné qu’il existe une large gamme de vélo d’appartement, il n’est pas facile de se retrouver. Il faut savoir que le type de vélo choisi permet de cibler une partie précise du corps. 

Ainsi, pour un entrainement complet qui fera travailler tous les muscles du corps en seul exercice, il est conseillé de préférer un vélo elliptique à un vélo d’appartement pliable. Le premier n’ayant pas de selle, associe les avantages de la pratique de la marche et du vélo. 

Pour travailler les abdominaux, les mollets et les fessiers, il est recommandé d’opter pour un vélo d’appartement semi-allongé. Aussi, pour solliciter le haut et le bas du corps de façon alternative, le vélo d’appartement pliable doté de sangles est le plus adapté. 

Par ailleurs, quel que soit le type de vélo d’appartement choisi, l’efficacité de l’entrainement dépend de la régularité. 

 

Laisser un commentaire